Café-Amériques 7

Café-Amériques 7 / L’importance archéologique et symbolique du lac Titicaca / 31-01-2018 / Inalco

Café-Amériques 7

L’importance archéologique et symbolique du lac Titicaca

Mercredi 31/01 l 19h-21h l Inalco l salle 3.03 l entrée libre

Les fouilles  subaquatiques​ au lac réalisé​e​s ​dans le cadre ​ ​d​es « Projets Huiñaimarca et Titicaca »  sous la direction de Christophe Delaere ainsi que les travaux sur différents sites de l’Altiplano de la « Mission Archéologique Pucara-Tiahuanaco », conduite par François Cuynet, en Bolivie, apporteront des éléments de réponse quant au rôle symbolique du lac Titicaca aux temps préhispaniques.  

Les intervenants: 

François Cuynet
 est enseignant-chercheur à l’Université Paris-Sorbonne. Membre du Centre de Recherche sur l’Amérique Préhispanique, CeRAP, il enseigne l’Archéologie des Mondes Préhispaniques  en qualité de Maître de Conférences et dispense également un cours d’Initiation à l’Amérique préhispanique à l’Université Paris-Sorbonne Abou Dhabi​.​
Depuis 2013 il est directeur de la « Mission Archéologique Pucara-Tiahuanaco », dans la zone archéologique du centre cérémoniel de Tiwanaku, dans le département de La Paz en Bolivie. Cette mission est conduite sous l’égide du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (MEAE), en partenariat avec le CeRAP, l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et l’Ambassade de France à La Paz.

Christophe Delaere
 est collaborateur scientifique au « Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine » (CreA-Patrimoine) de l’Université Libre de Bruxelles. 
Depuis 2012 il est directeur des projets d’archéologie subaquatique au lac Titicaca (Bolivie) depuis 2012: Proyecto Huiñaimarca (2012-2014) et Proyecto Titicaca (2016-2018). Ce dernier est dirigé par l’ULB, est mené en collaboration avec le Ministère de la Culture et du Tourisme de Bolivie (MCyT), le Centre d’Instruction et de Plongée en Altitude (CIBA), l’Université Mayor San Andr​​​é​s (UMSA), le Fond National de la Recherche Scientifique (FNRS) et l’Institut de Recherche pour le développement (IRD). Il bénéficie d’un financement octroyé par la Coopération Technique Belge (CTB) afin de mener des opérations de prospections géophysiques, de réaliser des sondages de diagnostic sur l’espace littoral lacustre et de mettre en œuvre une école d’archéologie subaquatique au lac Titicaca.

Ce dernier volet clôturera la trilogie consacrée à l’archéologie andine.

Organisateurs: La section Amériques de l’association BABEL de l’Inalco et Ayllu culturas andinas


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.