Ciné-amériques

Premier cycle de cinéma en langues autochtones américaines

Du 25 septembre au 18 décembre 2019

Inalco l entrée libre et gratuite

FRANÇAIS ___________________________________________________________________________

L’association étudiante Amériques propose un cycle de cinéma en langues autochtones américaines entre septembre et décembre 2019 dans le cadre de l’Année internationale des langues autochtones proclamée par l’Unesco et de l’accord-cadre que cette institution signe avec l’Inalco.

La production audiovisuelle, et de façon générale le domaine artistique, nous semble nourrir la vitalité d’une langue et d’une culture en contribuant à sa transmission et rénovation. Dans un contexte où la diversité linguistique diminue à grands pas et affecte essentiellement les langues et cultures autochtones, ce cycle sans précédent a pour objectif de promouvoir la production audiovisuelle dans des langues originaires des Amériques.

L’audiovisuel est souvent le moyen le plus direct pour se familiariser avec des sonorités et des cultures différentes, aussi notre programmation de dix films provenant de différents pays du continent américain (fiction et documentaire, courts et longs-métrages, récents et plus anciens) propose-t-elle de découvrir la richesse et la diversité linguistique de celui-ci ainsi qu’une variété d’esthétiques cinématographiques. Chaque projection, sera accompagnée d’une contextualisation du film et de débats animés par un professeur spécialiste, voire par le réalisateur quand cela est possible.

Ce projet compte pour le moment avec l’appui du service d’Action culturelle et événementielle de l’Inalco et des enseignants de la section Langues et Cultures des Amériques : César Itier pour le quechua, Marc-Antoine Mahieu pour l’inuktitut, Marie Chosson pour le maya, Karla Aviles pour le nahuatl et Capucine Boidin pour le guarani.  
Les ambassades du Canada, de l’Equateur et du Pérou, la délégation permanente de la Bolivie auprès de l’Unesco nous apportent également leur soutien, ainsi que l’Université Nationale Autonome du Mexique. Nous sommes aussi en contact avec les associations de promotion de l’audiovisuel « La semaine du cinéma équatorien », « Brésil en mouvements » et « El Pedro que ladra » (cinéma colombien). Tous ces partenaires sont disposés à participer aux séances de débat et à diffuser la communication de notre festival en dehors des murs de l’Inalco.

ESPAÑOL ___________________________________________________________________________

La Asociación de Estudiantes Amériques propone un ciclo de cine en lenguas indígenas americanas entre septiembre y diciembre de 2019 en el marco del Año Internacional de las Lenguas Indígenas proclamado por la UNESCO y dentro del acuerdo que esta institución firma con el Instituto nacional de lenguas y civilizaciones orientales (Inalco).

La producción audiovisual, y de manera general el campo artístico, nos parece alimentar la vitalidad de una lengua y una cultura contribuyendo a su transmisión y renovación. En un contexto donde la diversidad lingüística está disminuyendo rápidamente y afecta principalmente a las lenguas y culturas indígenas, este ciclo sin precedentes apunta a promover la producción audiovisual en lenguas originarias de las Américas.

El audiovisual es la forma más directa para familiarizarse con diferentes culturas y lenguas, nuestra programación de diez películas de diferentes países del continente americano (ficción y documental, cortometrajes y largometrajes, recientes y anteriores) propone descubrir la riqueza y la diversidad lingüística de esta, así como una importante variedad de estéticas cinematográficas. Cada proyección irá acompañada de una contextualización de la película y debates animados por un profesor especialista, o incluso por el director cuando sea posible.

Este proyecto cuenta actualmente con el apoyo del Departamento de la acción cultural y eventos de Inalco y de los profesores de la Sección de idiomas y culturas de las Américas: César Itier por el quechua, Marc-Antoine Mahieu por el inuktitut, Marie Chosson por el maya, Karla Aviles por el nahuatl y Capucine Boidin por el guaraní.
Las Embajadas de Canadá, Perú y Ecuador, la Delegación Permanente de Bolivia ante la Unesco y también la Universidad Nacional Autónoma de México nos brindan su apoyo. También estamos en contacto con las asociaciones de promoción del audiovisual en París “La semana del cine ecuatoriano”, “Brasil en movimientos” y “El Pedro que ladra” (cine colombiano).

Chef de projet / Jefa de proyecto : Verónica Valencia Baño


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.