Café Amériques 24

L’or de la conquête, des Antilles au Mexique

« L’or rend fou ! » écrivait Blaise Cendrars. François Gendron, archéologue américaniste du Muséum national d’Histoire naturelle et membre de l’assocation ACERAP, nous présentera l’histoire avide et brutale de la recherche et de l’appropriation de l’or des Amériques. Une histoire qui précède et suit la « rencontre » de ces terres nouvelles. En 1492, dès avant son départ, les souverains espagnols et Christophe Colomb scellent le sort des terres à découvrir et des populations qui y vivent par la signature des Capitulaciones de Santa Fe. La rencontre de l’amiral de la mer océane avec les indiens Taïnos tournera autour de la recherche du Cibao, une montagne d’or mythique que les conquistadores chercheront toujours plus loin. Cette quête sera le moteur de la découverte de plus d’îles puis d’un continent, l’Amérique. Mais, ces explorations seront menées au prix du sang et de la culture des populations indiennes investies. Mexico-Tenochtitlan au Mexique, Cuzco au Pérou et bien d’autres cités indiennes seront détruites dans cette folle recherche de l’or. Sur les routes du retour vers l’Europe, les corsaires français et anglais veillent, prêts à s’approprier les riches cargaisons. Pour protéger leurs précieux butins, les Espagnols créeront en 1503 le système des plata flotas. Celui-ci fonctionnera jusqu’en 1778 et acheminera en Europe des tonnes de métaux précieux et de richesses depuis les Amériques.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.