Ciné Amériques : Gigantes, voyage en terres Mapuche

C’est la rentrée ! Amériques est de retour en partenariat avec l’association Terre et Liberté pour un Ciné-débat autour du film Gigantes, de Natalia Cano.

Synopsis

Le point de départ de ce documentaire est l’exploration de la Patagonie au XIXème siècle par le comte Henry de la Vaulx, qui, sur la trace de géants mythiques, ouvrira de nombreuses tombes mapuches et en ramènera le contenu en France à des fins scientifiques. Depuis, les populations autochtones concernées par ces pillages n’ont cessé de demander la restitution de ces dépouilles. Le film constitue une immersion dans la culture mapuche pour comprendre les revendications de ces dernières, et questionner les rapports entre l’Occident, force toujours présente sur leur territoire, et leur coutumes ancestrales. Cette thématique est d’autant plus actuelle qu’il y a quelques mois, le gouvernement français a accepté la demande de restitution de ce patrimoine culturel.

Invitées

Natalia Cano, réalisatrice (par Zoom)
Ana Guevara, anthropologue

Infos pratiques

Mardi 12 octobre 2021 | 19h
INALCO – Amphi 2 – 65 rue des Grands Moulins 75013
Gigantes, Natalia Cano | 2021 | Documentaire | VO sous-titrée en FR
Entrée libre

Cycle de cinéma Amériques

2ème édition – du 10 au 29 juin 2021

Le cycle de cinéma Amériques en langues originaires est de retour ! Venez nous rejoindre à l’INALCO et à Condorcet pour partager de nouvelles aventures cinématographiques.

Entrée libre sur inscription

Programme

Mardi 15 juin | 19h | INALCO
Untɨ, les origines

Christophe Yanuwana Pierre
Documentaire | 2018 | 56 minutes | Français, kalin’a, wayana

Ce film est décrit par son réalisateur comme un voyage initiatique depuis l’embouchure du Maroni jusqu’aux collines du Tumuc Humac, à la frontière brésilienne. Il y remonte le fleuve à la rencontre des Amérindiens de Guyane et à la recherche de son identité, afin d’aborder les questions essentielles de la situation sociale et économique actuelle. Pour lui, le fleuve Maroni est le fil rouge de ce récit et le vecteur de ses colères, tristesse,  interrogations et de son espoir.

Partenaire de la projection : CSIA Nitassinan (Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques)
Invitée de la rencontre-débat :
Aurélie Journée-Duez, docteure en anthropologie de l’EHESS et présidente du CSIA-Nitassinan


Mercredi 16 juin | 19h | INALCO
Je m’appelle humain

Kim O’Bomsawin
Documentaire | 2020 | 78 minutes | Français et innu

« Sauvage » dit Joséphine Bacon, « ça veut dire être libre entièrement. »
Lorsque les anciens nous quittent, un lien avec le passé disparaît avec eux. La femme de lettres innue Joséphine Bacon incarne cette génération témoin d’une époque bientôt révolue. Avec charisme et sensibilité, elle mène un combat contre l’oubli et la disparition d’une langue, d’une culture et de ses traditions. Sur les traces de Papakassik, le maître du caribou, Je m’appelle humain propose une incursion dans l’Histoire d’un Peuple multimillénaires aux côtés d’une femme libre qui a consacré sa vie à transmettre son savoir et ce lui de ses ancêtres.
Bande d’annonce

Partenaire de la projection : De la Plume à l’Écran

Invitées de la rencontre-débat :
Sophie Gergaud, spécialiste du cinéma autochtone
Violaine Harchin, distributrice du film


Mercredi 23 juin | 18h | Amphi 150 – Centre de colloques du Campus Condorcet
Mujer de Soldado

Patricia Wiesse Risso
Documentaire | 2020 | 83 minutes | Espagnol et quechua (sous-titres français)

Trente ans après avoir quitté son village natal dans les Andes péruviennes, Magda y retourne pour retrouver ses amies de jeunesse. Le souvenir des viols perpétrés par les militaires pendant le conflit armé interne et le procès des agresseurs sous-tendent leur rencontre. Le film suit les conversations et le quotidien rural des quatre amies.

Projection dans le cadre du Colloque Résistances Visuelles.

Invités de la rencontre-débat :
Patricia Wiesse Risso (réalisatrice)
Pablo Landeo Muñoz (écrivain, anthropologue)


Mardi 29 juin | 19h | INALCO Amphi 7
Latas Vacías

Hérib Godoy
Fiction | 2014 | 73 minutes | Paraguay | Guarani, sous-titres en espagnol

Alfonso, chasseur des trésors enterrés pendant la guerre de la Triple Alliance, entreprend une dernière fouille avec son associé avant de commencer une nouvelle vie. Mais une trahison déclenchera des tragédies inattendues et surnaturelles.

Invités de la rencontre-débat :
Hérib Godoy (réalisateur)


Jeudi 1er juillet | 19h | INALCO Amphi 7
Lima ¡was!

Alejandro Rossi
Documentaire | 2004 | 60 minutes | Pérou | espagnol et quechua

Dans une société urbaine qui a l’habitude de marginaliser les jeunes Indiens des Andes, deux groupes de champions de danse répètent pour s’affronter lors du 13e concours de huaylas (danse traditionnelle des Andes) de Lima.


 

Télécharger le programme complet

Financements : Institut des Amériques, FSDIE Inalco

Ciné Amériques 2021 ~ Festival de cinéma péruvien

La 12ème édition du Festival de cinéma péruvien et Amériques s’associent pour vous proposer en salle le film Mataindios, des réalisateurs Robert Julca et Oscar Sanchez.

Mataindios | Pérou, 2019 | 1h16 | VOSTFR
Jeudi 10 juin 2021 | 20h
Tarifs : 8€ / 6.50€ / 4.00€ | Tarif spécial Amériques : 5€
Cinéma St-André des Arts

Projection suivie d’un débat avec l’anthropologue Ana Correa-Gendron.

Le film

Mataindios, Pérou, 2019 | 1h16 | VOSTFR

Les habitants indigènes d’un village péruvien célèbrent leur Saint Patron pour que s’apaisent ses souffrances et ses regrets. Mais dans la hâte de quitter le deuil, un majordome provoque un accident inattendu, le mauvais présage et le doute s’emparent alors du village concernant la volonté du Saint Patron.

Réalisation

Robert Julca

Artiste multidisciplinaire formé à l’école nationale supérieure d’art dramatique et à l’université Nacional Mayor de San Marcos, Robert Julca a investi divers champs artistiques, tour à tour comme acteur, réalisateur, performer ou artiste conceptuel. Mataindios est leur premier long-métrage et a été présenté et récompensé à de nombreux festivals.

Oscar Sánchez

Cinéaste autodidacte et pédaguoge, Oscar Sánchez est diplômé de l’école nationale supérieure d’art dramatique. Jury du 24ème festival de ciné de Lima (2020) et du concours national de projets de court-métrage de 2019, il est également sélectionné comme directeur du 14° Talents Buenos Aires (2019) organisé par l’université du Ciné et la Berlinale

Invitée Amériques

Ana Correa-Gendron est docteure en anthropologie, chercheuse au CREDA (Université Paris 3). Ses recherches portent sur les mutations qui affectent les pratiques rituelles et spirituelles dans les communautés andines du Nord de l’Équateur. Elle s’intéresse également aux nouvelles pratiques de médiation spirituelle issues de la tradition andine et utilisées en France. Elle est titulaire du diplôme Langue et Culture Quechua de l’INALCO. >> Publications

Infos pratiques

La projection aura lieu en présentiel dans le respect des règles sanitaires au cinéma St-André des Arts (30 Rue Saint-André des Arts, 75006 Paris) à 20h.

Tarifs : 8€ / Réduit : 6.50€ / Enfant : 4.00€
Un tarif spécial à 5€ est proposé aux adhérents et donateurs Amériques, sur inscription préalable.

N’hésitez pas adhérer ou faire un don pour profiter des offres spéciales lors des événements Amériques.

Programme de décembre-Mexique

Jeudi 12 décembre 2019
18h30

Auditorium l Inalco
association Amériques
&
EREA

ENTRÉE LIBRE

BAKTUN

Bruno Cárcamo Arvide | 2012 | Telenovela version film | 100 min | Langue maya yucatèque |sous-titres en français

Baktun est la première série de type telenovela sortie en langue maya. Sur le fond du calendaire, elle raconte les bouleversements internes d’un maya parti aux Etats-Unis et revenant vivre dans son village d’origine, en proie à des investisseurs étrangers. Jacinto, le héros, y renait comme renaissent les cycles du temps et des choses, conduisant sa communauté à réaffirmer son identité maya. Suivant ce parcours, Hilario Chi Canul, qui interprète le héros du film, s’est lui-même transformé en tant que maya au fil de ses vécus filmiques. Baktun est ainsi un objet hybride, mêlant des scènes jouées par des amateurs mayas et des séquences de reportage et interviews. On y va et vient entre la fiction romantique, le documentaire culturel traditionnel et le reportage sur la réalité très contemporaine et assez bouleversée des familles mayas. Sera projetée une version filmique (105mn) de la série qui compte, elle, 21 épisodes.

Intervenants:

Hilario Chi Canul, co-scénariste et acteur principal du film, linguiste et professeur de maya à l’Université du Quintana Roo, Mexique.
Valentina Vapnarsky, enseignante de maya à l’INALCO, directrice du centre EREA (Enseignement et Recherche en Ethnologie Amérindienne) du LESC (Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie comparative, CNRS – Université Paris Nanterre).
Patrick Deshayes, professeur émérite des universités, spécialiste en anthropologie visuelle,EREA/LESC.
Aline Verneau, représentante de l’équipe d’étudiantes de maya de l’Inalco ayant collaboré au sous-titrage en français.
Association Amériques: Laura Castro-Munoz et Eddy Coa (modérateurs)


Mercredi 18 décembre 2019
18h30

Auditorium l Inalco
association Amériques
&
Universidad Nacional Autónoma de México

ENTRÉE LIBRE

CAFÉ
[Chants de fumée]

De Hatuey Viveros Lavielle l Mexique l 2014 l 81 min l Documentaire l Langue nahua l sous-titres en français

À San Miguel de Tzinacapan, dans la Sierra Nord de Puebla, le café offre des moments propices aux échanges entre les membres d’une famille nahua, encore endeuillés par la disparition du père. Jorge, récemment diplômé en droit, sa soeur, de 16 ans, enceinte et leur mère, devront prendre des décisions quant à leur avenir et malgré les répercussions au sein de leur communauté. Ainsi, cet intime portrait familial interroge par sa construction les frontières entre la fiction et le documentaire.

• Intervenants:

Karla Avilés – Professeure de nahuatl à l’Inalco / EREA.
Cédric Lépine – critique de cinéma pour les revues et sites internet (Mediapart, LatAm Cinema etc) collaborateur des festivals « Viva Mexico » et « Cinélatino, Rencontres de Toulouse », spécialiste des cinémas latino-américains.
Camille Reinat – étudiante à l’école du Louvre et à l’Inalco.
Association Amériques: Marie Arias Manrique – (modératrice)

La projection et le débat seront suivis d’un cocktail.

Projection organisée en collaboration avec l’UNAM, l’Institut culturel du Mexique et Viva México.

INFORMATIONS

Inalco – 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris station Bibliothèque François Mitterrand (rer C, ligne 14, bus 89, 62)

source: ici

Programme – novembre

ENTRÉE LIBRE

• Mardi 5 novembre – Argentine

Amphithéâtre 8 l Inalco
19h-21h
Association Amériques
&
Tierra y libertad para Arauco
••••••••••

PUPILA DE MUJER

De Flor Copley l Argentine| 2012 | Film documentaire | 52 min | Langue mapudungun l sous-titres en français

Moira Millán, militante mapuche des droits humains et membre des peuples originaires de Chubut, est l’auteure et l’actrice du film “Pupila de Mujer, mirada de la tierra” (Prunelle de femme, regard de la terre). Il raconte l’histoire de quatre femmes autochtones qu’elle part rencontrer aux quatre coins de l’Argentine.
En entreprenant ce voyage, elle s’interroge sur la façon de maintenir une identité originaire dans l’Argentine d’aujourd’hui. Elle découvre en visitant des femmes d’autres peuples originaires des formes de préservation de la culture ancestrale qu’elle partage avec elles.

Intervenantes:

Anna Guevarra, Doctorante, LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales), spécialiste de la culture Mapuche
Association Amériques: Johanna Cordova (modératrice)  

• Mardi 12 novembre – Pérou

Auditorium l Inalco
18h30-21h
Association Amériques
&
Ambassade du Pérou
Quipu
••••••••••

AYA

De Francesca Canepa l Pérou| 2016 | Fiction | 10 min | Langue quechua l sous-titres en français

Aya (Sang) est un court métrage tourné dans les Andes péruviennes entièrement en quechua. Il retrace l’histoire d’un jeune garçon, travaillant dans une mine de sel et s’occupant de sa mère malade. Ce film a reçu de multiples récompenses, notamment le prix du meilleur court-métrage ibéro-américain au Festival International de Cinéma de Guadalajara (FICG) en 2017


Los ojos del camino

De Rodrigo Otero Heraud l Pérou l 2017 l documentaire l 88 min l Langue quechua l sous titres en français

Ce film documentaire onirique suit les déambulations de Hipolito Peralta Ccama, un chaman des Andes du sud du Pérou qui livre à la caméra sa relation particulière à l’environnement et sa recherche constante de nouvelles sources naturelles de guérison. Ce film qui a reçu deux prix du Ministère de la Culture du Pérou a toujours été projeté gratuitement et en priorité dans les milieux ruraux andins et quechuaphones, selon la volonté du réalisateur d’essaimer le message de son film hors des circuits commerciaux.

Intervenants:

La séance sera présentée et animée par Francesca Canepa, réalisatrice du court-métrage Aya et par César Itier, professeur des universités, spécialiste de quechua, CERLOM-INALCO.
Association Amériques: Morgana Herrera, Université de Toulouse Jean Jaurès, FRAMESPA (modératrice)

• Vendredi 22 novembre – Brésil

Amphithéâtre 7 l Inalco
18h30-21h
Association Amériques

••••••••••

BICICLETAS DE ÑANDERÚ

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 48min| langue Guarani l sous-titres en français

Le film Bicicletas de Ñanderú des réalisateurs Ariel Kuaray Ortega et Patrícia Ferreira (Keretxu) plonge le spectateur dans la spiritualité présente dans le quotidien des Mbya-Guarani de la localité de Koenju, à São Miguel das Missões du Rio Grande do Sul. Réalisé dans le cadre du projet Videos Nas Aldeias, Bicicletas de Ñanderú fait un juste portrait de la communauté, avec une grande poésie et des réparties qui ne manquent pas d’humour.

DESTERRO GUARANI

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 38min| langue Guarani l sous-titres en français

Le film Desterro Guarani des réalisateurs Ariel Kuaray Ortega et Patrícia Ferreira (Keretxu) Ariel Kuaray Ortega nous propose une double réflexion sur le processus historique de contact des Mbya-Guarani avec les colonisateurs et sur les raisons qui ont mené aux expulsions des terres de leur peuple.

Intervenants:

Joaquín Ruiz Zubizarreta, doctorant du LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales).
Association Amériques: Ana Doldán, (CREDA- Sorbonne Nouvelle) modératrice de la soirée.

Les projections et le débat sera suivi par un cocktail réalisé par les étudiants de guarani de l’Inalco

• Jeudi 28 novembre – Colombie

Amphithéâtre 7 l Inalco
18h30-21h
Association Amériques
&
El Perro que ladra
••••••••••

RESISTENCIA EN LA LINEA NEGRA

Amado Villafaña, Saúl Gil, Silvestre Gil Sarabata | 2011 | Film documentaire | 84 min | Langues wiwa, kogui et arhuaco

À travers un voyage révélateur et partant d’une intimité rarement divulguée publiquement, une équipe de réalisateurs autochtones brandissent les caméras pour montrer au monde les actions que leurs autorités spirituelles-les Mamos- ont entreprises pour faire face aux graves menaces pesant sur leur territoire ancestral. Un travail documentaire étonnant et rare aussi bien dans ses prises de position politiques que dans sa forme audiovisuelle.

Intervenants:

Carolina Ortiz Ricaurte, ethnolinguiste, spécialiste de la langue kogui
Ana Maria Lozano Rivera, diplômée de l’école Nationale Supérieure de Beaux Arts de Paris, étudie depuis 2016 l’Anthropologie sociale à l’EHESS
Association Amériques: Laura Castro Munoz et Eddy Coa (modérateurs)

Projection organisée en collaboration avec l’association El Perro que Ladra

••• INFORMATIONS •••

Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89
Programme complet ici
Facebook ici

Projection du film Resistencia en la linea negra

• Jeudi 28 novembre – COLOMBIE

1 projection 18h30-21h                                                                                                                          Inalco l Amphithéâtre 7

Association Amériques et El Perro que ladra

ENTRÉE GRATUITE

RESISTENCIA EN LA LINEA NEGRA

Amado Villafaña, Saúl Gil, Silvestre Gil Sarabata | 2011 | Film documentaire | 84 min | Langues wiwa, kogui et arhuaco

À travers un voyage révélateur et partant d’une intimité rarement divulguée publiquement, une équipe de réalisateurs autochtones brandissent les caméras pour montrer au monde les actions que leurs autorités spirituelles-les Mamos- ont entreprises pour faire face aux graves menaces pesant sur leur territoire ancestral. Un travail documentaire étonnant et rare aussi bien dans ses prises de position politiques que dans sa forme audiovisuelle.

CORAZÓN DEL MUNDO

De Santiago Roa | 2019 | Mini-documentaire | 14 min | Langue kogui | sous-titres en anglais

L’aîné autochtone Mamo Rumaldo Lozano Gil, gardien du site sacré Teyuna (La Cité Perdue) dans la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie, lance un message à propos de l’origine de notre crise climatique et invite à prendre soin des arbres, des rivières, des quartz et de l’or.

Intervenants:

Carolina Ortiz Ricaurte, ethnolinguiste, spécialiste de la langue kogui
Ana Maria Lozano Rivera, diplômée de l’école Nationale Supérieure de Beaux Arts de Paris, étudie depuis 2016 l’Anthropologie sociale à l’EHESS
Association Amériques: Laura Castro Munoz et Eddy Coa (modérateurs)

Projection organisée en collaboration avec l’association El Perro que Ladra et Jaguar Arte

••• INFORMATIONS •••

Amphithéatre 7 – 2ème étage de l’Inalco
Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89) 
Programme complet ici
Facebook ici

PROJECTIONS DE FILMS: BICICLETAS DE ÑANDErú & Desterro Guarani

• Vendredi 22 novembre – BRÉSIL

2 projections 18h30-21h                                                                                                                          Inalco l Amphithéâtre 7

Association Amériques               ENTRÉE GRATUITE

Bicicletas de Ñanderú

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 38min| langue Guarani l sous-titres en français


Le film Desterro Guarani des réalisateurs Ariel Kuaray Ortega et Patrícia Ferreira (Keretxu) Ariel Kuaray Ortega nous propose une double réflexion sur le processus historique de contact des Mbya-Guarani avec les colonisateurs et sur les raisons qui ont mené aux expulsions des terres de leur peuple.

Desterro Guarani

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 38min| langue Guarani l sous-titres en français

Intervenants:

Joaquín Ruiz Zubizarreta, doctorant du LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales).
Association Amériques: Ana Doldán, (CREDA- Sorbonne Nouvelle) modératrice de la soirée.

Les projections et le débat sera suivi par un cocktail réalisé par les étudiants de guarani de l’Inalco

••• INFORMATIONS •••

Amphithéâtre 7 – 2ème étage de l’Inalco
Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89) 
Programme complet ici
Facebook ici

Projection de films: Aya & Los ojos del camino

• Mardi 12 novembre – PÉROU

2 projections 18h30-21h                                                                                                                          Inalco l Auditorium

Association Amériques et Ambassade du Pérou – QUIPU               ENTRÉE GRATUITE

AYA

De Francesca Canepa l Pérou| 2016 | Fiction | 10 min | Langue quechua l sous-titres en français

Aya (Sang) est un court métrage tourné dans les Andes péruviennes entièrement en quechua. Il retrace l’histoire d’un jeune garçon, travaillant dans une mine de sel et s’occupant de sa mère malade. Ce film a reçu de multiples récompenses, notamment le prix du meilleur court-métrage ibéro-américain au Festival International de Cinéma de Guadalajara (FICG) en 2017.

LOS OJOS DEL CAMINO

De Rodrigo Otero Heraud l Pérou l 2017 l documentaire l 88 min l Langue quechua l sous titres en français

Ce film documentaire onirique suit les déambulations de Hipolito Peralta Ccama, un chaman des Andes du sud du Pérou qui livre à la caméra sa relation particulière à l’environnement et sa recherche constante de nouvelles sources naturelles de guérison. Ce film qui a reçu deux prix du Ministère de la Culture du Pérou a toujours été projeté gratuitement et en priorité dans les milieux ruraux andins et quechuaphones, selon la volonté du réalisateur d’essaimer le message de son film hors des circuits commerciaux.

Intervenants:

La séance sera présentée et animée par Francesca Canepa, réalisatrice du court-métrage Aya et par César Itier, professeur des universités, spécialiste de quechua, CERLOM-INALCO.
Association Amériques: Morgana Herrera, Université de Toulouse Jean Jaurès, FRAMESPA (modératrice)

••• INFORMATIONS •••

Auditorium – rez-de-chaussée de l’Inalco
Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89) 
Programme complet ici
Facebook ici

Projection DU FILM PUPILA DE MUJER

Mardi 5 novembre – ARGENTINE

2 projections 19h-21h                                                                                                                          Inalco l Amphithéâtre 8

Amériques et Tierra y libertad para Araucon                                        ENTRÉE GRATUITE

PUPILA DE MUJER

De Flor Copley l Argentine| 2012 | Film documentaire | 52 min | Langue mapudungun l sous-titres en français

Moira Millán, militante mapuche des droits humains et membre des peuples originaires de Chubut, est l’auteure et l’actrice du film “Pupila de Mujer, mirada de la tierra” (Prunelle de femme, regard de la terre). Il raconte l’histoire de quatre femmes autochtones qu’elle part rencontrer aux quatre coins de l’Argentine.
En entreprenant ce voyage, elle s’interroge sur la façon de maintenir une identité originaire dans l’Argentine d’aujourd’hui. Elle découvre en visitant des femmes d’autres peuples originaires des formes de préservation de la culture ancestrale qu’elle partage avec elles.

Intervenantes:

Anna Guevarra, Doctorante, LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales), spécialiste de la culture Mapuche
Association Amériques: Johanna Cordova (modératrice)  

••• INFORMATIONS •••

Amphithéâtre 8 – 2ème étage de l’Inalco
Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89) 
Programme complet ici
Facebook ici

Projections des films: Killa & Aya Tushuy

• Jeudi 24 octobre – ÉQUATEUR

2 projections 18h-21h                                                                                                                                Inalco l Auditorium                                                                                         Amériques et l’Ambassade d’Équateur en France                                        ENTRÉE GRATUITE

Killa

D’Alberto Muenala | 2016 | Film fiction | 60 min | Langues espagnole et quechua, sous-titres en anglais 

Quelques photos et une nouvelle, arrivées au mauvais moment, sont les détonateurs d’une histoire d’amour, de racisme et de persécution entre une journaliste (Alicia) et un photographe kichwa (Sayri). Un leader indien prend en charge la défense d’une communauté contre une compagnie minière ; sa détermination mène à une confrontation personnelle avec un haut fonctionnaire corrompu et servile, ce qui affecte la vie d’Alicia et Sayri. La position du fonctionnaire et celle du leader indien représentent deux attitudes opposées face à la vie : le fonctionnaire soucieux du développement économique et le leader qui se bat pour la défense de la nature… Le couple et la communauté subissent les conséquences de cette confrontation.

Aya Tushuy

[ Avant-première]

De  Comunidad La Calera, Samia Maldonado et Tyan Humberto Morales | 2019 | Film documentaire | 75 min | Langue quichua, sous-titres en français

Le son de la conque, le Churo, anticipe l’arrivée des énergies Millay Ayakuna. Un groupe de dirigeants et de Yachaks (guérisseurs) de La Calera se rendent sur les hauteurs du sommet enneigé Mama Cotacachi pour discuter avec elle. Ils lui font des offrandes pour démarrer la fête de l’Inti Raymi.
Pendant ce temps, dans la communauté de La Calera, les femmes préparent la nourriture à partager, les hommes apprêtent leurs costumes de cérémonie, les Yachaks expliquent les phénomènes cosmiques, les musiciens accordent leurs instruments. Le solstice arrive : il est temps de puiser les énergies Millay dans les entrailles d’Allpa Mama et de danser avec force et rébellion. Millay Ayakuna tushunakun : les corps fatigués et possédés des danseurs versent leur énergie et se heurtent… Seule l’énergie féminine peut apaiser les esprits malicieux Millay Aya, car elle a déjà payé son offrande à la Allpa Mama avec du travail, de la nourriture, du sang. Sa danse cérémonielle va maintenant restaurer l’harmonie et l’ordre qui génèrent la vie.

• Le public sera accueilli par :

Association Amériques: Sarah Dichy-Malherme et Ana Gendron
La séance sera introduite par Jorge Luis Serrano, attaché culturel de l’Ambassade d’Équateur en France et modérée par José Luis Chávez, doctorant en cinéma à Paris 8.

••• INFORMATIONS •••

Auditorium – rez-de-chaussée de l’Inalco
Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89) 
Programme complet ici
Facebook ici

source: http://www.inalco.fr/evenement/inalco-cinema-cycle-cinema-ameriques-projections-films-equatoriens