Programme – novembre

ENTRÉE LIBRE

• Mardi 5 novembre – Argentine

Amphithéâtre 8 l Inalco
19h-21h
Association Amériques
&
Tierra y libertad para Arauco
••••••••••

PUPILA DE MUJER

De Flor Copley l Argentine| 2012 | Film documentaire | 52 min | Langue mapudungun l sous-titres en français

Moira Millán, militante mapuche des droits humains et membre des peuples originaires de Chubut, est l’auteure et l’actrice du film “Pupila de Mujer, mirada de la tierra” (Prunelle de femme, regard de la terre). Il raconte l’histoire de quatre femmes autochtones qu’elle part rencontrer aux quatre coins de l’Argentine.
En entreprenant ce voyage, elle s’interroge sur la façon de maintenir une identité originaire dans l’Argentine d’aujourd’hui. Elle découvre en visitant des femmes d’autres peuples originaires des formes de préservation de la culture ancestrale qu’elle partage avec elles.

Intervenantes:

Anna Guevarra, Doctorante, LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales), spécialiste de la culture Mapuche
Association Amériques: Johanna Cordova (modératrice)  

• Mardi 12 novembre – Pérou

Auditorium l Inalco
18h30-21h
Association Amériques
&
Ambassade du Pérou
Quipu
••••••••••

AYA

De Francesca Canepa l Pérou| 2016 | Fiction | 10 min | Langue quechua l sous-titres en français

Aya (Sang) est un court métrage tourné dans les Andes péruviennes entièrement en quechua. Il retrace l’histoire d’un jeune garçon, travaillant dans une mine de sel et s’occupant de sa mère malade. Ce film a reçu de multiples récompenses, notamment le prix du meilleur court-métrage ibéro-américain au Festival International de Cinéma de Guadalajara (FICG) en 2017


Los ojos del camino

De Rodrigo Otero Heraud l Pérou l 2017 l documentaire l 88 min l Langue quechua l sous titres en français

Ce film documentaire onirique suit les déambulations de Hipolito Peralta Ccama, un chaman des Andes du sud du Pérou qui livre à la caméra sa relation particulière à l’environnement et sa recherche constante de nouvelles sources naturelles de guérison. Ce film qui a reçu deux prix du Ministère de la Culture du Pérou a toujours été projeté gratuitement et en priorité dans les milieux ruraux andins et quechuaphones, selon la volonté du réalisateur d’essaimer le message de son film hors des circuits commerciaux.

Intervenants:

La séance sera présentée et animée par Francesca Canepa, réalisatrice du court-métrage Aya et par César Itier, professeur des universités, spécialiste de quechua, CERLOM-INALCO.
Association Amériques: Morgana Herrera, Université de Toulouse Jean Jaurès, FRAMESPA (modératrice)

• Vendredi 22 novembre – Brésil

Amphithéâtre 7 l Inalco
18h30-21h
Association Amériques

••••••••••

BICICLETAS DE ÑANDERÚ

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 48min| langue Guarani l sous-titres en français

Le film Bicicletas de Ñanderú des réalisateurs Ariel Kuaray Ortega et Patrícia Ferreira (Keretxu) plonge le spectateur dans la spiritualité présente dans le quotidien des Mbya-Guarani de la localité de Koenju, à São Miguel das Missões du Rio Grande do Sul. Réalisé dans le cadre du projet Videos Nas Aldeias, Bicicletas de Ñanderú fait un juste portrait de la communauté, avec une grande poésie et des réparties qui ne manquent pas d’humour.

DESTERRO GUARANI

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 38min| langue Guarani l sous-titres en français

Le film Desterro Guarani des réalisateurs Ariel Kuaray Ortega et Patrícia Ferreira (Keretxu) Ariel Kuaray Ortega nous propose une double réflexion sur le processus historique de contact des Mbya-Guarani avec les colonisateurs et sur les raisons qui ont mené aux expulsions des terres de leur peuple.

Intervenants:

Joaquín Ruiz Zubizarreta, doctorant du LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales).
Association Amériques: Ana Doldán, (CREDA- Sorbonne Nouvelle) modératrice de la soirée.

Les projections et le débat sera suivi par un cocktail réalisé par les étudiants de guarani de l’Inalco

• Jeudi 28 novembre – Colombie

Amphithéâtre 7 l Inalco
18h30-21h
Association Amériques
&
El Perro que ladra
••••••••••

RESISTENCIA EN LA LINEA NEGRA

Amado Villafaña, Saúl Gil, Silvestre Gil Sarabata | 2011 | Film documentaire | 84 min | Langues wiwa, kogui et arhuaco

À travers un voyage révélateur et partant d’une intimité rarement divulguée publiquement, une équipe de réalisateurs autochtones brandissent les caméras pour montrer au monde les actions que leurs autorités spirituelles-les Mamos- ont entreprises pour faire face aux graves menaces pesant sur leur territoire ancestral. Un travail documentaire étonnant et rare aussi bien dans ses prises de position politiques que dans sa forme audiovisuelle.

Intervenants:

Carolina Ortiz Ricaurte, ethnolinguiste, spécialiste de la langue kogui
Ana Maria Lozano Rivera, diplômée de l’école Nationale Supérieure de Beaux Arts de Paris, étudie depuis 2016 l’Anthropologie sociale à l’EHESS
Association Amériques: Laura Castro Munoz et Eddy Coa (modérateurs)

Projection organisée en collaboration avec l’association El Perro que Ladra

••• INFORMATIONS •••

Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89
Programme complet ici
Facebook ici

PROJECTIONS DE FILMS: BICICLETAS DE ÑANDErú & Desterro Guarani

• Vendredi 22 novembre – BRÉSIL

2 projections 18h30-21h                                                                                                                          Inalco l Amphithéâtre 7

Association Amériques               ENTRÉE GRATUITE

Bicicletas de Ñanderú

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 38min| langue Guarani l sous-titres en français


Le film Desterro Guarani des réalisateurs Ariel Kuaray Ortega et Patrícia Ferreira (Keretxu) Ariel Kuaray Ortega nous propose une double réflexion sur le processus historique de contact des Mbya-Guarani avec les colonisateurs et sur les raisons qui ont mené aux expulsions des terres de leur peuple.

Desterro Guarani

De Coletivo Mbya-Guarani de Cinema, Ariel Kuaray Ortega, Patrícia Ferreira (Keretxu)| Brésil|2011|Documentaire l 38min| langue Guarani l sous-titres en français

Intervenants:

Joaquín Ruiz Zubizarreta, doctorant du LAS/EHESS (Laboratoire d’Anthropologie sociale – École de Hautes Etudes en Sciences Sociales).
Association Amériques: Ana Doldán, (CREDA- Sorbonne Nouvelle) modératrice de la soirée.

Les projections et le débat sera suivi par un cocktail réalisé par les étudiants de guarani de l’Inalco

••• INFORMATIONS •••

Amphithéâtre 7 – 2ème étage de l’Inalco
Inalco, 65 rue des grands moulins, Paris XIIIe 
station Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14, RER C, bus 89) 
Programme complet ici
Facebook ici

Séminaire du Centre EREA

Programme du 1er semestre 2019:

11 octobre l 14h30-16h30

Maison Max Weber, salle 1 (RDC)  Université Paris Nanterre

Cyril Menta (Postdoc, musée du quai Branly – Jacques Chirac) présentera la communication :

Cosmopolitiques culturelles belligérantes. Propagation de rituels indigènes et guerre symbolique dans le Nordeste du Brésil

Dans le Nordeste du Brésil, un processus de convergence rituelle des peuples indigènes succède à un mouvement historique de conversion religieuse. Les Indiens pankararu se muent à partir des années 1950 en épicentre d’un vaste mouvement de transmissions interindigènes de rituels. En se fondant sur des données recueillies chez les Pankararu (État de Pernambouc) et les Pankararé (État de Bahia), cette présentation sera l’occasion d’analyser cette propagation rituelle sous le prisme de la guerre symbolique dans laquelle les Pankararu sont impliqués.
Les rituels pankararu sont des formes esthétiques permettant le contrôle du monde invisible. Il est alors possible d’envisager leur transmission interethnique comme une recherche d’alliés. Nous verrons comment des armées invisibles sont formées, tant à l’intérieur du village pankararu qu’au sein d’autres peuples indigènes, nous définirons leurs ennemis communs ainsi que la manière dont cette guerre symbolique structure un réseau interindigène régional.


25 octobre : Fêtes et alliances chez les Tuyuka du Nord-Ouest amazonienEmmanuel Richard

8 novembre : Orphelins et chefs chez les Bora. Le devenir d’une relation en Amazonie colombienne, María Luísa Lucas 

22 novembre: Affronter les brujos del Evo. La dimension occulte du conflit entre les habitants de Potosi et l’État plurinational de Bolivie, Pascale Absi

6 décembre  : Écrits nocturnes mayas. Carnets de prière, livre de sorcier ou nouveau Chilam Balam? Hilario Chi Canul, Sara Shroukh, Valentina Vapnarsky

13 décembre : Mi-Journée d’étude “Alto XIngu”, Antonio Guerreiro, Marina Novo, Carlos Fausto (à confirmer), Emmanuel de Vienne

Séminaire organisé par Vincent Hirtzel, Valentina Vapnarsky et Emmanuel de Vienne

Centre Enseignement et Recherche en Ethnologie Amérindienne (EREA) du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC, UMR 7186, CNRS et Université Paris Nanterre)
https://lesc-cnrs.fr/seminaire-de-l-erea

Programme du mois d’octobre

•••• Mardi 8 octobre – Bolivie ••••

2 projections 18h30-21h                                                                                                                                Inalco l Auditorium                                                                                          Amériques et la Délégation permanente de l’État plurinational de Bolivie auprès de l’Unesco                                                                                ENTRÉE GRATUITE                 

Us utilakwa che os paj’i

(El bufeo y el pescador)

Ministère de la Culture l 2012 l Film fiction l 10 min l Langue movima l sous-titres en espagnol

Conte de la tradition orale movima, Amazonie bolivienne interprété par les enfants de la communauté.

Yawar Mallku

Version remasterisée l Jorge Sanjinés l 1969 l Film fiction l 68 min
Langue quechua l sous-titres en français

Ce drame retrace la stérilisation forcée de femmes quechuas par la révolte de leur communauté qui s’ensuit. Par ce film devenu culte, Jorge Sanjinés entend dénoncer les politiques sanitaires mensongères menées par les Peace Corps étatsuniens en Bolivie.

Intervenants 

Débat avec le public suivi d’un cocktail

•••• Jeudi 17 octobre – Brésil ••••

2 projections 18h30-21h                                                                                                                                Inalco l Amphithéâtre  7                                                                                        Amériques et l’association Autres Brésils                                               ENTRÉE GRATUITE       

Konãgxeka (Déluge Maxakali)

Charles Bicalho et Isael Maxakali l 2016 l Film d’animation l 13 min
Langue maxacali l sous-titres en français

Il s’agit de la version Maxakali de l’histoire du Déluge. Pour punir l’égoïsme et l’avidité des hommes, les esprits Yãmîy déclenchent la Konãgxeka, qui signifie « grande eau » en langage Maxakali.

GRIN

Roney Freitas et Isael Maxakali l 2016 l Film documentaire l 41 min
Langue maxacali l sous-titres en français

Un cinéaste Maxakali retrouve les souvenirs de la formation de la Garde Rurale Indigène durant la Dictature Militaire, avec les récits des violences subies par sa famille.

Intervenante:

•••• Jeudi 24 octobre – Équateur ••••

2 projections 18h-21h                                                                                                                                Inalco l Auditorium                                                                                         Amériques et l’Ambassade de l’Équateur en France                                        ENTRÉE GRATUITE    

    Killa

Alberto Muenala l 2016 l Film fiction l 60 min
Langues espagnole et quechua l sous-titres en anglais 

Quelques photos et une nouvelle, au mauvais moment, sont les détonateurs d’une histoire d’amour, de racisme et de persécution entre une journaliste (Alicia) et un photographe kichwa (Sayri); un leader indien assume la défense d’une communauté contre une compagnie minière; cette détermination mène à une confrontation personnelle avec un haut fonctionnaire corrompu et servile, cela affecte la vie d’Alicia et Sayri ; la position du fonctionnaire et celle du leader indien montrent deux conceptions différentes face à la vie. Le fonctionnaire soucieux du développement et le leader qui se bat pour la défense de la nature. C’est le couple et la communauté qui assument les conséquences de cette confrontation.

        Aya tushuy

Comunidad La Calera, Samia Maldonado et Tyan Humberto Morales l 2019 l Film documentaire l 75 min
Langue quichua l sous-titres en français

Le son de la conque, le Churo, anticipe l’arrivée des énergies Millay Ayakuna. Un groupe de dirigeants et Yachak (guérisseurs) de La Calera se rendent sur les hauteurs du sommet enneigé Mama Cotacachi pour discuter avec elle. Ils lui font des offrandes pour démarrer la fête de l’Inti Raymi.
Pendant ce temps, dans la communauté de La Calera, les femmes préparent la nourriture à offrir, les hommes préparent leurs costumes de cérémonie, les Yachaks expliquent les phénomènes cosmiques, les musiciens affinent leurs instruments. Le solstice arrive, il est temps de prendre les énergies Millay dans les entrailles d’Allpa Mama et de danser avec sa force et rébellion. Millay Ayakuna tushunakun, les corps fatigués et possédés des danseuses versent leur énergie et se heurtent; seule l’énergie féminine peut apaiser les esprits malicieux Millay Aya; elle a déjà payé son offrande à la Allpa Mama avec du travail, de la nourriture, du sang et maintenant avec une danse cérémonielle pour restaurer l’harmonie et l’ordre qui génère la vie.

Intervenants

  • Association Amériques: Sarah Dichy-Malherme et Ana Gendron
  • Ambassade de l’Équateur: Jorge Luis Serrano, attaché culturel
  • Modérateur: José Luis Chávez, doctorant en cinéma à Paris 8

•••• INFORMATIONS ••••

Facebook: ici Programme complet ici

Inalco – 65 rue des grands moulins, 75013 Paris

Station Bibliothèque François Mitterrand – ligne 14, RER C, Bus 89, 62

Sources: http://www.inalco.fr/actualite/cycle-cine-ameriques-inalco-association-ameriques https://blogs.mediapart.fr/edition/cinemas-damerique-latine-et-plus-encore/article/120919/cycle-cine-ameriques-linalco

Ciné-amériques

Premier cycle de cinéma en langues autochtones américaines

Du 25 septembre au 18 décembre 2019

Inalco l entrée libre et gratuite

FRANÇAIS ___________________________________________________________________________

L’association étudiante Amériques propose un cycle de cinéma en langues autochtones américaines entre septembre et décembre 2019 dans le cadre de l’Année internationale des langues autochtones proclamée par l’Unesco et de l’accord-cadre que cette institution signe avec l’Inalco.

Continuer la lecture de « Ciné-amériques »

Cycle ciné-Amériques

Premier cycle ciné Amériques en langues originaires / 25-09-2019 au 18-12-2019 / Inalco

Du 25 septembre au 18 décembre 2019 Inalco – 65 rue des grands moulins, Paris XIIIème (Ligne 14, RER C, 89 Station Bibliothèque François Mitterrand)

L’association organise son premier cycle de cinéma en langues autochtones américaines entre septembre et décembre 2019 dans le cadre de l’Année internationale des langues autochtones proclamée par l’Unesco et de l’accord-cadre que cette institution signe avec l’Inalco. Il fait partie des nombreux cycles proposés dans le cadre de “L’Inalco fait son cinéma”.

Continuer la lecture de « Cycle ciné-Amériques »